AFPR

Géocoeur est un projet imaginé et développé par Frédéric Leybold, Président de l’Association Française de Premiers Répondants.

L’Association Française de Premiers Répondants (AFPR)

Elle est née en 2016 à l’initiative de sapeurs-pompiers et d’infirmiers mosellans. Concernés par le secours d’urgence à la personne et souhaitant s’engager au-delà du maillage classique de la chaîne des secours français, ils ont depuis mis en place différentes actions visant à lutter contre les arrêts cardiaques :

  • le développement d’une application de géolocalisation des secouristes de proximité ;
  • la mise en place d’un réseau de citoyens sauveteurs : les Premiers Répondants ;
  • le développement du boîtier connecté Géocoeur ;
  • la formation du plus grand nombre aux gestes de premiers secours.

Présente en Moselle, dans la Marne et bientôt dans les Vosges, l’association compte aujourd’hui 5 salariés dont 3 alternants et une vingtaine de bénévoles.

En savoir plus sur l’Association Française de Premiers Répondants.

Le réseau de citoyens sauveteurs

C’est la mise en relation de personnes qui sont formées aux gestes qui sauvent : personnel médical, pompiers, mais aussi citoyens formés au secourisme… avec les victimes d’arrêt cardiaque. En effet, en cas d’arrêt cardiaque, et grâce à l’application AFPR, ces premiers répondants peuvent intervenir avant l’arrivée des secours pour sauver les victimes.

Comment ça marche ?

Toutes les personnes inscrites et formées reçoivent une alerte sur leur smartphone lorsqu’un arrêt cardiaque est localisé près du lieu où elles se trouvent. Avant d’accéder à l’adresse de la victime, la personne qui prend en charge l’alerte confirme son intervention sur l’application, afin d’éviter que plusieurs personnes interviennent en même temps.

Aujourd’hui, on compte 2 800 Premiers Répondants dont 2 400 en Moselle et 400 dans la Marne.